top of page

Acerca de

366747771_1995262540833176_6703599482459026088_n.jpg

Photo:  Ben Cauley

Espèces exotiques

envahissantes

On retrouve sur le bassin versant du lac Brome cinq espèces aquatiques exotiques envahissantes (EAEE), soit l’écrevisse à taches rouges (Orconectes rusticus) comme représentant de la faune, le myriophylle à épis (Myriophyllum spicatum), le roseau commun (Phragmites australis), le potamot crépu (Potamogeton crispus) et l’hydrocharide grenouillette (Hydrocharis morsus-ranae) comme représentants de la flore. Introduite dans une nouvelle région, hors de leur milieu naturel, les EAEE n’ont pas de prédateur naturel ce qui leur permet de croitre rapidement. Une fois établies, elles peuvent prendre la place des espèces indigènes.

Station-de-lavage

Photo:  Marilynn Guay Racicot

Actions
 

Inspectez et nettoyez toute embarcation et équipement
 

L’inspection et le nettoyage des embarcations avant leur mise à l’eau sont des mesures simples pouvant empêcher l’introduction dans le lac Brome d’espèces comme la moule zébrée.

Faune

Écrevisses à taches rouges

L’écrevisse à taches rouges est une espèce exotique envahissante venant du bassin versant de la rivière Ohio aux États-Unis. Elle a été observé pour la première fois au lac Brome en 2011 lors d’un inventaire ichtyologique. Cette espèce d’écrevisse est très vorace et elle est plus grosse que les écrevisses indigènes. Sa carapace est habituellement bleu-gris ou brun-vert foncée et elle a des taches rouges sur le côté de sa carapace. Elle s’alimente d’œufs de poissons, de périphyton et d’invertébrés benthiques. 

écrevisse taches rouges

Photo : Conservation Lac Brome

écrevisse.HEIC

Conservation lac Brome et le ministère de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs désirent suivre l’évolution de la population d’écrevisses envahissantes du lac Brome. Pour ce faire, nous aimerions être informés des captures d’écrevisses.  Merci de répondre aux  questions suivantes afin de nous aider à contrôler l’espèce.

 

Nous vous rappelons qu’il est interdit de remettre l’écrevisse à l’eau une fois capturée et qu’il est également interdit de transporter l’écrevisse vivante après la capture. 

 

Nous travaillons actuellement à la production d’une capsule vidéo qui vous permettra de bien comprendre les étapes de la capture de l’écrevisse.

Capturez-vous

des écrevisses?

 

Si oui, aidez-nous

à les contrôler en répondant à

3 petites questions.

Questionnaire

Merci!

Capturez l'écrevisse à taches rouges,
cette espèce exotique envahissante!

Myriophylle

Myriophylle à épis

Le myriophylle à épis est une espèce végétale exotique envahissante. Cette plante enracinée a une tige entourée de folioles qui ressemblent un peu à des épines de conifères. Elle se propage rapidement par bouturage lorsqu’un fragment est coupé. Pouvant atteindre 6 m de haut, le myriophylle forme des canopées denses à la surface, ce qui nuit aux activités récréatives et au développement des plantes aquatiques indigènes. 

Flore

Image by Tao Yuan

Roseau commun

Le roseau commun est une espèce exotique envahissante originaire de l’Eurasie. Cette plante préfère les endroits humides comme les fossés, les abords des lacs ou des cours d’eau, les marais et les milieux humides. Les tiges du roseau mesurent jusqu’à 5 m de hauteur dont la fleur est assez caractéristique. 

hydrocharide grenouillette_edited.jpg

Autres espèces

Les autres espèces végétales exotiques envahissantes présentes au lac Brome sont le potamot crépu (Potamogeton crispus) et l’hydrocharide grenouillette (Hydrocharis morsus-ranae). Ces plantes se prolifèrent rapidement et leur biomasse dense prend l’espace et la lumière nécessaire aux plantes indigènes.